Après le onze mars, roman de Monique Douillet

Après le onze mars, roman de Monique Douillet

Presse

 Chronique de la revue « Silence » décembre 2013

 

« Après le 11 mars »

Cinq personnages reliés les uns aux autres vaquent à leurs occupations en diverses régions. Erell vit à Lyon et fréquente une revue écologiste qui ressemble à s’y méprendre à Silence. Elle y lit la chronique de Fukushima qui l’interroge sur le silence des grands médias et sur la solidarité, l’écologie.

La méditation sur la catastrophe atomique (à laquelle fait référence le titre), rythme le récit, bientôt appuyé par le voyage de Shoko dans son pays, le Japon. Entre amitiés et aventures littéraires, l’écriture nous emporte dans une sorte de chronique quotidienne et sensible des « années Fukushima » à travers notamment les échanges épistolaires (électroniques) entre les personnages et des portraits finement ciselés. Un livre attachant, qui aborde des sujets bien plus variés que le seul thème du nucléaire.G.G.

Ed. Langlois Cécile, 290p. 2013, 19€

 

//www.20minutes.fr/livres/1241593-20131025-apres-onze-mars-douillet-monique-chez-ed-langlois-cecile

Nb : L'article est également lisible dans la revue du réseau pour « Sortir du nucléaire » février 2014



23/02/2014
0 Poster un commentaire
Ces blogs de Littérature & Poésie pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres